Accueil

Depuis 1979, les médias les plus téméraires parlent à grand-peine des morts africains en fin d'émission, la faute à ces satanés « accidents de circulation » probablement aux torts de ces nègres de piétons.
D'ailleurs, toutes les victimes africaines, tombées jusque-là sous les roues du Paris-Dakar sont anonymes, presque invisibles.
A partir d'aujourd'hui, elles ne le seront plus...
Vendredi 13 janvier 2006, Boubacar DIALLO (10ans), Guinéen, est tué par Maris SAUKANS et Andris DAMBIS concurrents n°420 (Auto) du Paris-Dakar
Samedi 14 janvier 2006, Mohamed NDAW(12 ans), Sénégalais, est tué par une voiture d'assistance du Paris-Dakar.
Pour ces 2 enfants, SHERAZE et les Minots ont chanté "Stoppez le Dakar" à Marseille. A écouter et à télécharger sur le site.
Actions supprimer le Rallye Dakar sur le site
Pétition en ligne : http://www.gopetition.com/petitions/appel-suppression-du-rallye-dakar.html

Vous trouverez aussi

  • Rallye Dakar 2011 : Le rallye Dakar attaqué en justice pour pollution avérée

    Caramba ! Après l’inénarrable opération coke en stock de l’année dernière, le narco-Dakar s’est fait prendre les roues dans le cambouis. Cette année 2011 est définitivement funeste pour la Caravane de la Mort….comme pour d’autres dictateurs. Il l’a joyeusement fait en Afrique, en toute impunité. 
    En Amérique du Sud, il n’est plus à la fête. 
    Le rallye de la Mort devenu écologiste a laissé derrière lui des résidus dangereux!!!
    Il l’a toujours fait mais là, il y a les preuves et elles sont irréfutables.
    Asticoté par la FUNAM, le Secrétariat à l’environnement de la Nation a informé qu'il avait détecté des problèmes dus aux résidus dangereux que les différents ateliers mobiles (qui assistaient les véhicules concurrents du rallye Dakar 2011) ont laissé à San Juan. 

    Des inspecteurs de la Direction de Résidus Dangereux du Secrétariat à l’Environnement et Développement Soutenable de la Nation ont constaté une gestion incorrecte des résidus dans la propriété hébergeant le bivouac de la ville de San Juan le jour vendredi 14 janvier 2011.
    Enquêtant conformément à la loi sur les résidus dangereux, les inspecteurs ont observé que les résidus produits dans la propriété par les véhicules et leurs équipements de maintien mécanique ont été accumulés dans des sacs jaunes sans étiquetages ni classification entre les résidus solides urbains et les résidus dangereux.  
    Les inspecteurs se sont emparés de ces résidus juste avant qu'ils ne soient jetés dans une décharge municipale. 

    Une chance car sans cela, les résidus auraient ensuite été déposés dans un remplissage (vide) sanitaire, « en protection de la santé de la population et l’environnement en général » a précisé le communiqué. 
    Le secrétariat a obligé les organisateurs du sale rallye Dakar à transférer les résidus dangereux vers une société habilitée à traiter ce type d'ordures sans écarter l’application de l’amende économique ou sanction prévue par la loi. 
    Source : Secrétariat Atmosphère et Développement Soutenable 
     

QUI SOMMES NOUS

Un Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar ( CAVAD) s’est constitué le 22 janvier 2006 à Marseille pour obtenir:
1) la suppression du Rallye Dakar
2) la juste réparation pour les victimes anonymes de ce rallye indécent